mardi 22 septembre 2015

Chansons PMA

Je veux un enfant
Je veux un enfant
Je veux dans mon ventre, sentir le sang, la vie dedans, je veux un enfant
Passe 28 jours, les doigts croisés, j'attends mon tour
Puis sur mes dessous, le sang revient, comme toujours.
Je me sens bien seule, je ferme ma gueule quand autour de moi,
toutes les cigognes frappent aux portes, sont passées par là.
J'ai envie d'hurler, j'ai envie de pleurer, je m'accroche à ton cou.
Qu'est ce qu'ils font les autres?
Qu'est ce qu'ils ont les autres de plus que nous ?
Je me fous des discours, des mots qui rassurent, des professionnels.
Connaissez-vous la peine d'une femme qui rêve d'être mère ?
La belle je sais faire
La beau je sais faire
La cuisinière aussi.
La fille je sais faire
La pute je sais faire
Mais pas donner la vie
Je veux un enfant
Je veux un enfant
Je veux dans mon ventre, sentir le sang, la vie dedans, je veux un enfant
J'ai usé cinq obstétriciens
J'ai fait 300 bilans sanguins
J'ai traité mes trompes de « falloppe »
Arrêté l'alcool et la clope
J'en peux plus des piqûres dans l'bide
Et supporter ces phrases stupides :
« N'y pense plus ça viendra tout seul »
Est-ce tu peux fermer ta gueule ?!
J'ai un utérus à la Starck
Ses spermato' sont des énarques
C'est quoi l'problème, on comprend pas
Et l'horloge tourne pendant c'temps-
làFIV en trois mots
Fécondation in vitro
FIV'HEURE
Entre l'espoir et l'angoisse
FIV'HEURE
In vitro veritas
Autour de moi, j'vois mes copines
Qui accouchent toutes comme des lapines
Je collectionne sur mon frigo
Photos et faire-part rigolos
Elles n'imaginent pas le courage
Qu'i'm'faut pour monter les étages
D'une énième maternité
En riant pour ne pas pleurer
Et l'énergie que je dépense
Pour choisir les cadeaux d'naissance
Une heure à palper les doudous
En fantasmant qu'ils soient pour nous
Show must go on
Stimulation aux hormones
FIV'HEURE
Entre l'espoir et l'angoisse
FIV'HEURE
In vitro veritas
Quatre ans qu'on vit sur un grand 8
De déceptions en joies détruites
On fait l'amour comme une corvée
Chronique d'un coït annoncé
Les couloirs glacés d'hôpital
Ponctions, anesthésies locales
Les deux pieds sur les étriers
Le verdict tombe comme un couperet
Il faut vraiment un amour fleuve
Pour traverser toutes ces épreuves
On fuit les gens qu'ont des enfants
On arrive plus à faire semblant
J'deviens amère
Je voudrais juste être mère
FIV'HEURE
Entre l'espoir et l'angoisse
FIV'HEURE
In vitro veritas
J'lui tends le test, les larmes aux yeux
La p'tite languette est enfin bleue
C'est fini les opérations
On vient d'réussir l'addition
La plus belle qui soit
1 + 1 égale 3

 https://www.youtube.com/watch?v=1phXlom_SII

Pour ce 3ème poste, les paroles ne vous sont pas livrées...
Il suffit juste de regarder ce petit film...
De simples dessins arrivent à refléter la vie de certaines personnes.

J'ai le bonheur d'avoir déjà 2 loulous
mais je ne peux m'empêcher d'être triste pendant ces 3minutes de musique...